Comment sortir de l’anonymat sans se faire dévorer ?

Une grande banque parisienne confie à MS une nouvelle structure à développer. Ce chef de service encore jeune et en milieu de carrière émergeait d’une période difficile. Il était en effet resté absent de l’entreprise pendant une assez longue période suite à un accident. Les nouvelles fonctions qui lui étaient confiées n’éveillaient que peu d’intérêt, et suscitait même  moqueries et quolibets.

 

Le challenge était d’aider MS à s’installer à ce poste apparemment peu valorisant mais très investi par la Direction. De plus, l’effectif de ce nouveau service était destiné à fortement s’étoffer aux dépends d’autres services. Il s’agissait donc non seulement de sortir MS de l’ombre sans froisser les autres managers à qui petit à petit il allait ravir des collaborateurs et de la notoriété.

Notre accompagnement a duré 6 mois en entretiens individuels « confidentiels », et a porté sur deux principaux axes :

  • Nous avons d’abord travaillé sur l’héritage familial de MS. Il s’agissait d’identifier les éléments qui freinaient l’ascension professionnelle de MS. Nous avons établi son Génosociogramme (arbre généalogique enrichi) dont nous avons analysé le fonctionnement systémique. Ce travail a permis de mettre en lumière les conditionnements et les blocages dont il était l’objet. MS  a fait le tri dans ses héritages familiaux, trouvant ainsi une plus grande liberté de choix dans ses propres valeurs. Son Savoir-être personnel et professionnel s’est trouvé significativement amélioré par les différents ajustements réalisés.

 

  • En parallèle, nous avons mis en place un parcours de formation sur-mesure portant sur le « Management dans l’incertain », et la communication dans des univers relationnels fortement interdépendants et politiques. Nous avons également travaillé la visibilité, l’image, le Marketing relationnel et la Connaissance du Stress indispensables à ses fonctions managériales.

 

Au final, MS qui avait plutôt tendance à l’effacement et à la discrétion, a pu effectuer les changements lui permettant d’assumer sereinement ce nouveau poste qui le mettait en lumière, ce qui semblait impossible au départ.

MS a ainsi pu se faire reconnaître et la Direction l’a confirmé dans son poste. Il a réussi à faire avancer significativement sa carrière en évitant des chausses trappes dont il ne percevait pas l’existence auparavant. Au final, MS s’est vu offrir un poste à la Direction Générale.

 

Si vous aussi avez eu une expérience similaire ou si malheureusement vous avez manqué cette opportunité, réagissez en laissant votre commentaire.